Véhicules de Collection : toujours un bon placement ?

Véhicules de Collection : toujours un bon placement ?

 

A l’occasion de Rétromobile 2016, nous mettons à jour notre tableau de suivi, très partiel, des véhicules de collection.

Les modèles choisis permettent de se faire une idée de l’évolution des cotes et des tendances et enfin de répondre à la question du titre de cet article, l’automobile de collection est-elle toujours un bon placement ? C’est donc l’occasion comme nous le faisons tous les ans depuis 4 ans de revenir sur cette classe d’actif de diversification patrimoniale.

 

  1. Dans les allées de Rétromobile 2016

Oh la belle bleue !

Prototype Bugatti

Autant le dire tout de suite, même si nous ne sommes pas des habitués de longue date, l’évolution de ce salon sur les 5 dernières années est assez symptomatique :

– Les prix des véhicules ont disparu dans plus de 80% des cas

– Les exposants se sont renouvelés au profit de marchands étrangers dont l’accès aux stands est limité.

– Il devient difficile sur ces stands de voir un véhicule à – de 100.000 €

– La multiplication des véhicules à +d’1M€ donne le tournis (+ de 50 cette année ?)

– Des stands d’habits « vintage » aux articles affichant des prix délirants

Tout ceci, peut donner, pour la première fois, un sentiment d’écœurement ou le sentiment que ce marché a presque complètement échappé aux passionnés habituels pour qui 10 ou 15.000 € représentent une vraie dépense et non un arrondi….

Si l’on prend la mythique 300 SL (Gullwing ou Roadster) il n’y avait pas moins de 12 exemplaires à cette édition ! Sachant qu’ils se négocient au bas mot à 1M€. Et que dire des Porsche 356 ou 911 alignées comme à la parade dont les prix oscillent entre 120 et 360 K€, affichant pour certaines un triplement en 5 ans.

Ce serait oublier que Rétromobile c’est aussi :

– De nombreux club de passionnés avec de belles idées (mentions spéciales aux anglaises et à Honda avec une rare NSX)

– Un coté « grand déballage » rafraichissant avec les vendeurs de pièces détachées et des artisans aux doigts d’or.

– Des constructeurs automobiles jouant le jeu comme Renault, Citroën ou Peugeot. (Même si à Essen les allemands font beaucoup mieux)- Visiter un superbe musée de véhicules de collection pour 18 € seulement

– Faire de belles rencontres et se rappeler de bons souvenirs entre passionnés.

Enfin on ne peut pas faire l’impasse sur le stand Artcurial, de plus en plus imposant chaque année et dont le but est battre record sur record. L’accès à 25 € peut sembler excessif (catalogue de la vente inclus). Toutefois comment protéger les véhicules (de visiteurs quelquefois négligents) qui vont être mis aux enchères en cours de salon ? Nous avons pu faire partie des invités et avons eu le loisir d’inspecter une Maserati en toute tranquillité avec le spécialiste à disposition, une belle expérience.

 

Une SM déguisée

Maserati Merak (Mk1) – Stand Artcurial

2. Les tendances actuelles à la lumières des enchères de février

– Les Prix : Du cohérent et du moins cohérent

A voir monter les taux d’invendus sur certaines ventes aux enchères (jusqu’à 15% à Retromobile, mais aussi 35% dans une vente RM Auction en 2015) on peut se dire que certaines cotes sont exagérées, notamment pour des modèles ayant connu de fortes hausses ces derniers mois. Les indices HAGI semblent en contraction :

 

Point sur les indices HAGI 01 206

Point sur les indices HAGI 01 206

Toutefois la rareté joues toujours son rôle avec par exemple plus de 2M€ pour un BMW 507, ce qui a pour effet de tirer à la hausse le Z8 de BMW évocation moderne de la 507. Le Z8 que l’on trouvait encore sous 100 K€ en 2012 frôle les 300 K€ et gageons que cela continue…

 

Tout ne monte pas, loin s’en faut !

Notre tableau de suivi  - Version 2016

Notre tableau de suivi – Version 2016

Les modèles entre deux-guerres connaissent des prix stables voire en faible recul pour des modèles plus « courants ». Par contre pas d’invendus dans ces catégories et une majorité d’acheteurs étrangers.

Certains véhicules semblent atteindre (temporairement?) un plafond, exemple ; F512 TR, Jaguar XK 120, Alpine A110, ….

Une constante les modèles qui ont fait rêver les baby-boomers sont toujours très demandés (Porsche 911, Mustang, …) mais certains deviennent hors d’atteinte de bourses pourtant bien remplies….

Une Porsche précieuse

Porsche Carrera 2,7 l RS « queue de canard »

– Et du coté des marques ?

Si nous avons déjà dit que Porsche séduisait toujours autant, nous pensons que certaines tendances émergent : (avis totalement subjectif, bien sûr!)

– Maserati essaie de combler son retard sur Ferrari et certains modèles en profitent : Khamsin, Bora, Indy, Ghibli (Mk1) c’est un peu la même chose pour Lamborghini mais qui manque de modèles mythiques de compétition.

– Aston Martin connait des hausses pour ses modèles emblématiques des sixties et cela commence à toucher les modèles 70’s (AMV8 par exemple) voire des modèles plus récents (Vanquish Mk 1). Peut-être des achats à bon compte…. suivant l’épaisseur du portefeuille.

– Mercedes voit une hausse progressive de certains modèles prestigieux : Pagode mais aussi SE et SEL des 70’s (coupés et cabriolet). Nous parions sur une envolée prochaine des SL W107 puis rapidement après W129. Le marché allemand est très amateur.

– Venturi : rares et peu présentes, la cote vient de se réveiller brutalement avec des 300 Atlantique à 80 K€ et des 260 APC à 50 K€  soit des hausse de 40 à 60%. Un modèle gravement accidenté a fait l’objet d’une reconstruction sur un des rares chassis usine restant.

– Et des avis plus personnels que nous partagerons avec vous…. (voitures à palmarès, modèles oubliés, et des idées à nous….)

 

Futur pépite française

Venturi Atlantique 300

3. Encore un bon placement ?

– Jusqu’à ce jour :

Pour ceux qui nous suivent depuis plusieurs années vous vous souviendrez de cet article : « Construire sa retraite autrement » de 2013. Ceux qui ont suivi nos conseils ont une belle plus-value à leur actif !

A titre personnel le rédacteur du blog a pu le faire sur une de ses marques fétiches : Aston Martin ! Le plaisir de rouler dans un véhicule de rêve tout en faisant fructifier son capital ! Il y a des règles à respecter avant d’acquérir un véhicule : vous trouverez cela dans les différents article du blog. mais retenez ceci : n’achetez que par plaisir, profitez de votre bijou, et peut-être lors de la revente espérez une plus-value !

Acheter dans le seul but de faire une plus-value (spéculer, donc) représente de plus en plus de risque à l’heure actuelle vu les budgets en jeu.

Toutefois comme sur les marchés financiers ce sont ceux qui ont pris le plus de risque (en achetant des modèles chers) qui ont gagné le plus. Plusieurs millions d’€ ou de $ par véhicules pour certains.

 

– Et maintenant ?

Un exemple de spéculation : F512 TR en Angleterre : la cote pousse les modèles à la vente avec un risque de baisse ou d’invendus :

Évolution et  des prix et des mises en ventes de la F512 TR

Évolution et des prix et des mises en ventes de la F512 TR

Les vente de cet hiver à Paris (mais nous sommes sur un marché LHD où elles sont plus nombreuses que les RHD) montrent que la cote est moins soutenue (110-125 K€), avec parfois des invendus quand le prix demandé est trop cher.

Autre exemple avec le Fiat Coupé Dino. Ce dernier profite de l’engouement du spider (100 à 140 K€ à l’heure actuelle). AutoRétro dans son article nous parle d’une Ferrari au prix d’une Fiat, à cause de son moteur Dino. La cote indiquée (27/30 K€) semble un peu faible par rapport aux véhicules sur le marché ou aux dernières enchères (45/50 K€). Si la cote monte encore un peu, puis que le marché dans quelques années se retourne et que vous deviez céder. On retiendra 2 choses de la voiture :

  • – c’est une Fiat et non une Ferrari
  • – c’est le coût d’entretien d’une Ferrari et non d’une Fiat
Fiat Coupé Dino 2400

Fiat Coupé Dino 2400

A ce titre on peut voir certaines mal-aimée ne pas profiter pleinement de l’engouement actuel : Lamborghini Jarama et Espada, F308 GT4 Bertone….En cas de baisse généralisée, leur cours plongeront.

 

– Totalement décorrélé des marchés financiers ?

Il y a des éléments qui font penser à une bulle et d’autres qui annoncent toutefois une tendance de fond. Il est important de les lister mais certains sont prépondérants : en cas de nouvelle grave crise financière (entrainant une crise de liquidités) nous voyons mal les cotes stratosphérique de certains modèles continuer à augmenter.

Comme le montre ce graphique (à + de 50 = marché en hausse), la tendance est solidement haussière depuis 2010. La seule contraction a eu lieu lors de la période ou les marchés ont baissé. A ce titre cette courbe fait un parallèle assez saisissant avec les marchés financiers. La « moindre hausse » ou la contraction (sous 50) est souvent corrélée aux marchés actions. A ce titre le ralentissement de la hausse se confirme depuis aout 2015 point d’inflexion des marchés financiers ayant perdu 30% depuis.

Indice HAGERTY Classic Car&Finance

Indice HAGERTY Classic Car&Finance

 

Les éléments encourageant la poursuite de la hausse :

  • – les modèles sont en quantité limitée même si certains donnent lieu à des reconstruction (voir articles précédents)
  • – défiance des marchés financiers et hausse des liquidités
  • – souhaits des baby-boomers de se faire plaisir en achetant les voitures de rêve de leur enfance
  • – mondialisation du marché (Hong Kong regorge de véhicules bloqués à la frontière chinoise – import de véhicule d’occasion interdits)
  • – manque de saveur des véhicules actuels et politique routière restrictive
  • – multiplication des évènements en voiture classique
  • – …

 

Les éléments pouvant orienter le marché à la baisse :

  •  – premiers signes de spéculation déraisonnable avec la création de 4 à 5 fonds spécialisés
  •  – hausse de plus de 100% sur certains modèles en moins de 12 ou 18 mois
  • – le lien des cotes avec les marché financiers. (Beaucoup de plus-values ont été placées dans des véhicules.)
  • – prix dépassant les moyens des acheteurs classiques
  • – à ce niveau de prix les véhicules roulent de moins en moins donc sont aux mains de spéculateurs
  • – Un changement de règlementation sur les émissions polluantes

 

– Que faire alors ?

Notre conviction actuelle (totalement subjective là encore) est que nous rentrons dans une zone de turbulence qui pourrait amener à plus ou moins brève échéance une correction. Cette correction serait une accident de parcours dans une tendance haussière de plus longue période. En clair cela pourrait effacer temporairement certains excès.

 

Sur un marché financier dont le risque augmente, habituellement 4 types d’actions sont menées :

  • – concrétisation des plus-values
  • – réorientation vers des titres défensifs
  • – diversification ou rotation sectorielle (aller vers les secteurs ayant le moins performé)
  • – création d’une poche de liquidités

Si l’on veut appliquer tout ceci aux véhicules de collection considérés comme une diversification patrimoniale on pourrait traduire par :

  • – céder ceux qui ont une forte plus-value (surtout si l’on peut reporter la charge affective sur un nouvel achat)
  • – s’intéresser à des modèles dont la cote commence à monter (on a des exemples….)
  • – dénicher des périodes où le charme de certains modèles nous avait échappé (entre 2 guerres notamment ou youngtimer)
  • – avoir des liquidités car des affaires peuvent se présenter à horizon 24 mois.

(ceci ne constitue en aucun cas un conseil personnalisé…)

Voir aussi notre article du blogpatrimoine

 

La Mythique Vanquish S connait une hausse sensible

La Mythique Vanquish S connait une hausse sensible

Conclusion

C’est une lapalissade de dire que plus ça monte, plus c’est risqué ! Toutefois nous sommes beaucoup plus prudents qu’il y a deux ans, des signes montrant une exagération sont en train d’apparaitre.

Peut-on encore investir et si OUI dans quoi ?

Nous pensons qu’il est encore possible de diversifier son patrimoine en investissant dans un véhicule de collection, uniquement si, indifféremment du prix, on a plaisir à le posséder ou à l’utiliser.

Dans quoi investir? Cela dépendra des goûts de chacun. Toutefois comme d’habitude nous nous risquons à quelques pronostics ou plutôt un partage de goûts et de convictions :

  • – les bombinettes françaises : Clio Wiliams, 205 GTI, Clio V6, Renault Spyder, Visa mille pistes (attention modèles souvent massacrés)
  • – le charme des certaine anglaises : Aston Martin V8 (70’s), DB7 Vantage ou GT (suivant le budget) ou Jaguar XK8
  • – La rigueur allemande : Mercedes W107 ou W129, BMW 3,0 CSI, M3 Mk1 ou Z1
  • – L’exotisme Nippon : Honda NSX et rares Civic ED7 ou CRX préservées…
  • – Et plein d’autres idées à partager (Volvo, Venturi, Saab,…)

Enfin, retenir que nous sommes entrain de changer de modèle économique et pour de fausses/bonnes raisons écologiques, les gros moteurs atmosphériques font partie du passé. A ce titre l’un des plus beaux réquiem aux sportives du « futur passé » est ici : Top Gear AM V12V Sûrement des collectors à venir chez Porsche, Ferrari, Aston,…..

Volvo P1800 - la voiture la + kilométrée au monde

Volvo P1800 – la voiture la + kilométrée au monde

Tout ceci pour vous dire que l’on peut aider les personnes à gérer leur patrimoine et rester passionné en mêlant passion et investissement !

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus Partager sur LinkedIn

Aucun commentaire pour l'instant. Vous devriez en ajouter un!

Laisser un commentaire