Survie fiscale

Guide de survie fiscale à l’usage des contribuables

 

Devant le durcissement continu des conditions fiscales dans notre pays, voici quelques « conseils de survie ».

 

L'année 2013 mérite bien son "kit de survie" fiscale!

L’année 2013 mérite bien son « kit de survie » fiscale!

1. Niches fiscales – IR

Si vous avez usé et abusé des niches fiscales au cours des années passées par le plafonnement dégressif de ces dernières: Attention! Il faut user prudemment du plafond 2013 (10 000€), en effet des rappels sont à craindre.

 

2. Disponible retraite – IR

Ces colonnes de chiffres en page 3 ou 4 de votre avis d’imposition sont à utiliser rapidement. En effet il serait étonnant que ces déductions restent en l’état (1,3 milliards versés en 2012).

Rappel: Si vous avez 2 revenus c’est au minimum 20 000€ à déduire de vos revenus 2013 et dans certains cas cela peut monter à 130 000€!

 

3. Revenus Fonciers IR & CSG

Avoir des revenus fonciers à ce jour est une vraie problématique, en effet la fiscalité varie en général de 30 à 60,5%.

En conséquence:
– Obtenir des déficits fonciers grâce à l’investissement.
– Opter pour la location meublée ou équipée quand cela est possible.
– Etudier le cas de la holding à l’impôt sur les sociétés (IS).

 

4. Déficits fonciers IR & CSG

Il peut arriver de ne pas réussir à imputer des déficits fonciers car trop anciens (Borloo, Robien, …).

Pour éviter de les perdre, plusieurs solutions s’offrent à vous:
– Investir dans l’usufruit de SCPI.
– Acquérir un bien frugifère (attention! Vous risquez par la suite d’avoir trop de revenu foncier, voir en 3).

5. Réduire son ISF

Pour réduire la base:
– Cette année la tâche est plus ardue du fait de la difficulté à imputer des déficits.
– Penser aux différents abattements (SC, Résidence principale, indivision…).
– Bien valider les exonérations (contact).

Pour ne pas le payer:
– Investir dans des PME exigibles (liste sur demande)
– Donner à une association (liste sur demande)

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus Partager sur LinkedIn